Abidjan : le philosophe du « pile ou face »

Crédit photo: www.andreasrichter.ch

Sharing is caring!

« Je suis Ivoirien, tu es Ivoirien, nous sommes Ivoiriens, cette manière de s’exprimer a diablement évoluée aujourd’hui », dixit le philosophe.

Il n’y a plus d’ « Ivoiriens » dans les rues de babi*. J’ai eu l’occasion d’assister à un cours magistral à ce sujet dans un gbaka* en rentrant chez moi.

Assis à l’arrière du véhicule ce mec, le philosophe, a réponse à tout. Mais son humour débordant laisse souvent place à des discussions inutiles et enflammées avec ses voisins de sièges qui ne lâchent pas l’affaire.

Comme toujours, les sujets politiques tiennent en haleine et passionnent les foules. Et cet anonyme semble versé dans les rouages de cette science. Ce soir-là nous voilà plongés dans le pro gbagbo-isme et le pro ado-isme.

Les pro Gbagbo ou LMP sont les partisans de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et les pro ADO ou RHDP sont les partisans du président actuel Alassane Ouattara. La crise politico-militaire qu’a traversée le pays a conduit à la naissance de ces deux blocs, encore sources de tensions aujourd’hui.

Notre philosophe du jour modère les débats en discriminant les intervenants dans l’un ou l’autre bloc.

– « …tu vois par exemple comment le bitume est en piteux état sur cette voie », lance un jeune homme ;

– « Ça, c’est ton coté LMP qui parle cher ami », réplique le philosophe ;

– « Actuellement, les tas d’immondices jonchent le long des voies de la ville. Abidjan est devenu trop sale même », ajoute un autre.

le philosophe : « Toi tu es aussi LMP à ce que je vois » ;

– « Mais vous ne voyez pas tous les efforts qui sont faits, les ponts, les échangeurs et autres investissements. C’est le développement, le pays avance », renchérit un autre ;

le philosophe : « Voilà un RHDP qui se réveille, prêche mon frère ! », ironise-t-il ;

– « On parle d’insécurité et de cherté sur les marchés et toi tu parles de pont, c’est ça on mange à Abidjan ici », ajoute vigoureusement un homme qui a l’air assez âgé ;

le philosophe : « Un LMP pur et dur celui-là. Les temps ont changé mon vieux » ;

– « Franchement, les nombreux emplois créés et les projets pour sortir les jeunes de la pauvreté sont à encourager. Le gouvernement fait de son mieux », explique un passager à ma droite ;

le philosophe : « Lui c’est un ministre RHDP on dirait », dit-il d’un ton moqueur ;

– « Regarde la réhabilitation des universités du pays, c’est une fierté », ajoute une autre femme ;

le philosophe : « RHDP tu es ma sœur », dit-il en montrant la femme du doigt ;

– « Mais, tu parles de quoi. Tu es déjà arrivée à l’université là-bas, il n’y a même pas de matériel de travail pour les enseignants et les étudiants », reproche l’homme âgé de tout à l’heure ;

le philosophe : « Attaquant LMP ce vieux », se tord-t-il de rire ;

– « Ne dis pas ça Youssouf, regarde plutôt le meilleur avenir qui attends les étudiants », reprend la même femme ;

le philosophe : « Quoi ? Mais le vieux Youssouf tu es du nord du pays mais tu parles comme un LMP, qu’est-ce qui n’a pas marché », demande-t-il étonné ;

– « Je ne suis pas LMP mon ami, j’ai mal au cœur c’est tout », reprend Youssouf ;

– « … ».

C’est un minibus bruyant et plein de LMP et de RHDP que je quitte en arrivant à mon arrêt. Si tu n’es pas l’un, c’est que tu es l’autre nous a enseigné notre philosophe du jour.

« C’est une affaire de pile ou face », a-t-il expliqué avec humour.

En y réfléchissant, que suis-je ?, qu’es-tu ? LMP ou RHDP?, pile ou face?

Dans de nombreux pays surtout en Afrique, les manigances politiques divisent les populations en deux ou plusieurs clans prêts à s’entre-déchirer au nom d’un tribalisme ou d’un régionalisme qui n’a pas sa place. De telle sorte que, quoique le gouvernement en place réalise, l’écho est négatif pour l’autre camp. Pis, on mène même des actions pour nuire et empêcher certains projets de développement quand cela est possible.

C’est malheureusement le cas de ma belle Côte d’ Ivoire.

En ce qui me concerne, je n’ai pas encore réponse à cette interrogation. Peut-être parce que je n’ai jamais glissé un bulletin de vote dans une urne de ma vie. Pourtant ce n’est pas les occasions qui ont manquées.

Je suis probablement pro celui qui me nommera ministre.art_empreintes_8.3

*Babi: Abidjan en langage populaire ivoirien

*Gbaka: minibus de transport

Sharing is caring!

The following two tabs change content below.
Jallaski

Jallaski

Je suis Jacques KIRIOUA, de nationalité ivoirienne. Spécialiste en agriculture durable, foresterie et environnement, je suis un blogueur amoureux des TIC et de l’écriture. J'ai découverts le blogging en 2010 avec une aventure d'écriture lancée par avenue225 et depuis, je suis devenu accroc. J'appartiens à la famille Mondoblog depuis 2016. Au plaisir d'avoir vos suggestions pour l'amélioration de mon blog!

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *